Reading Time: 8 mins

Comment renforcer la qualité des logiciels de santé dans un monde post-pandémique ?

Comment renforcer la qualité des logiciels de santé dans un monde post-pandémique ?

Covid-19 est une catastrophe totalement inattendue, l'un des meilleurs exemples d'un événement Black Swan. Il a non seulement causé des dommages irréparables aux économies du monde entier, mais a également eu des effets durables sur la santé des personnes et de l'industrie elle-même. La pandémie a contraint les pays à examiner de près leurs infrastructures de santé. Même certains des pays les plus développés du monde n'ont pas trouvé facile de gérer la crise.

Dans un monde post-pandémique, la qualité du versement des soins de santé est quelque chose qui nécessite plus d'attention. Dans cet article, nous allons voir comment la qualité des logiciels de santé peut être renforcée dans un monde qui n'est plus affecté par la pandémie.

Examinons le type d'applications de soins de santé actuellement disponibles.

Types d'applications de santé :

Selon SensorTower, les applications de santé ont bondi de 53 % en service au T2 2021. Lors de la dernière mesure, Google Play comptait 53 054 applications de santé dans le monde, il représente une augmentation de 6,51 % par rapport au trimestre précédent. Le battage médiatique entourant les applications de soins de santé est réel et ces chiffres en témoignent. Examinons le type d'applications de soins de santé disponibles sur le marché.

1. Applications de rappel de médicaments :

Pour les personnes qui oublient de prendre leurs médicaments, il existe des applications qui leur rappellent leurs médicaments. Il est extrêmement efficace pour les personnes atteintes de démence car il leur envoie des notifications push pour leur rappeler leurs médicaments. Ces applications ont également d'autres fonctionnalités qui les rendent attrayantes : mise à jour, surveillance et analyse en temps réel.

Exemple : PillPack, MedMinder, Medisafe, CareZone.

2. Applications de prise de rendez-vous :

Une application de planification vous permet de prendre et de gérer des rendez-vous avec votre médecin. Des applications comme celles-ci sont extrêmement utiles pour que les patients trouvent des médecins, et vice versa.

Exemple : AppointmentPlus, PatientPop, Vagaro, NexHealth, Mend

3. Applications de distribution de médicaments :

La plupart des gens étant contraints de rester à l'intérieur de leur domicile en raison des blocages alimentés par Covid-19, les applications qui fournissent des médicaments sont devenues encore plus populaires qu'auparavant. Les gens peuvent effectuer le paiement en ligne et se faire livrer les médicaments directement à leur domicile.

Exemple : Pharmacie CVS, 1MG, Medlife, RiteAid, NowRx.

4. Applications de consultation en ligne :

Pour les personnes qui souhaitent accéder à des soins médicaux depuis le confort de leur domicile, elles trouveront des applications de télémédecine incroyablement pratiques. À moins qu'il soit absolument nécessaire de se rendre dans un centre de santé, les patients peuvent simplement prendre rendez-vous en ligne avec leur médecin et obtenir une résolution virtuelle de leurs problèmes médicaux.

Exemple : Medscape, HealthTap, Teladoc Health, MDLIVE.

5. Applications d'assistant de diagnostic :

Ce sont le genre d'applications qui permettent d'accéder aux dossiers de santé. Il examine également les cartes électroniques, les détails des tests de laboratoire, les résultats, l'imagerie numérique et fournit également des informations sur d'autres symptômes possibles.

Exemple : Symptôme, Healow, PEPID.

6. Applications de pleine conscience :

La pandémie a affecté négativement la santé mentale de tout le monde. Il est essentiel que nous prenions tous soin de notre santé mentale. Ce sont des applications qui facilitent la méditation, le yoga, la pleine conscience et plus encore.

Exemple : Insight Timer, Smiling Mind, Mylife Meditation, Healthy Minds Program.

7. Applications d'éducation à la santé :

Il existe des applications de soins de santé qui fournissent des informations qui vous aideront à améliorer votre santé. Il vous permettra d'accéder à d'importantes revues de santé, aux tendances actuelles du secteur de la santé et de la prestation des soins, à des mises à jour sur la lutte contre la dernière variante de Covid, etc. Il permettra aux gens de se protéger et de protéger leurs proches contre les maladies.

Exemple : Draw MD Apps, CardioTeach, Miniatlas Apps, Educreations, WebMD.

Pourquoi les applications de santé échouent-elles ?

Examinons quelques-unes des raisons pour lesquelles les applications de soins de santé échouent même si elles contiennent les bonnes fonctionnalités.

  • Mauvaise compréhension du milieu de la santé
  • UI/UX médiocre
  • Manque d'implication des cliniciens lors de la phase de développement
  • Mauvaise convivialité de l'application
  • Développer l'application avec des objectifs clairs

Les organisations de soins de santé doivent s'assurer que les problèmes ci-dessus ne sont pas présents lorsqu'ils développent des logiciels pour leurs patients ou à des fins internes.

Avantages du développement d'applications de santé :

Certaines des fonctionnalités les plus courantes incluses dans les applications de soins de santé sont : le suivi, le paiement, la planification, l'intégration sociale, la galerie de photos, l'analyse, la prescription, les avis, l'accès au DSE, les notifications push. Selon le type d'application auquel on se réfère, il pourrait y avoir plus de fonctionnalités.

Les avantages du développement d'applications de santé sont les suivants :

  • Suivi des informations patient
  • Surveillance à distance des patients
  • Collecte de données à distance
  • Accès électronique aux dossiers de santé, aux rapports de diagnostic, aux scanners, etc.
  • Recevez des notifications de rendez-vous chez le médecin
  • Planification des rendez-vous avec les médecins en fonction des avis
  • Restez en contact avec vos professionnels de santé
  • Facilite la communication entre le patient et les médecins
  • Accédez à des informations sur les hôpitaux, le type de soins disponibles, la disponibilité des médecins
  • Une meilleure gestion du temps pour les centres de santé et les patients
  • Obtenir des soins médicaux d'urgence
  • Gérer les maladies chroniques à distance
  • Restez à jour sur vos signes vitaux

Comment renforcer la qualité des logiciels de santé :

Un logiciel de santé n'est pas une application comme les autres. Imaginez les conséquences d'une application de soins de santé affichant des résultats erronés ! Il pourrait en résulter que le patient reçoive le mauvais type de traitement, et les séquelles peuvent être dangereuses. Les logiciels de santé doivent être de la plus haute qualité et les développeurs d'applications doivent toujours être conscients des ramifications d'une application mal développée. Examinons quelques-unes des façons de renforcer la qualité des applications de soins de santé.

1. Conformité HIPAA :

La conformité à la loi HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act) n'est pas seulement imposée par la loi, mais il est également important de garder le logiciel sûr et sécurisé. HIPAA est une exigence réglementaire qui met l'accent sur la confidentialité et la sécurité des données relatives à la santé des patients. Pour être conforme à la loi HIPAA, il est impératif que vous disposiez de spécialistes en assurance qualité qui possèdent des connaissances spécifiques à un domaine.

Chaque procédure d'assurance qualité doit être conforme à la loi HIPAA. Pour tester la conformité HIPAA, l'autorisation, l'authenticité, l'accessibilité, l'utilisation des données, le protocole de transfert, le chiffrement, l'audit et la structuration sont des composants essentiels sur lesquels il faut se concentrer.

2. Interopérabilité :

La capacité de deux systèmes ou plus à échanger des informations sur la santé et à les utiliser judicieusement s'appelle l'interopérabilité. Les transferts de données entre les systèmes de santé doivent respecter quelques normes. Les normes sont Fast Healthcare Interoperability Resources (FHIR), Health Level Seven (HL7) et Digital Imaging and Communications in Medicine (DICOM). Les normes dépendent du type de transferts de données qui se produisent dans les systèmes EHR, les systèmes mobiles, etc.

FHIR- Son objectif est de simplifier la construction d'interface avec l'API. Ils sont largement adoptés dans de multiples applications au sein de l'organisation.

HL7- Il s'agit d'une norme pour l'échange, la récupération et la fusion de données de santé afin de garantir l'exactitude du transfert de données. Les données sont testées de manière exhaustive avec des outils tels que NIST Message Validator, MQF Validation Tool, Message Workbench, etc.

DICOM - Il s'agit d'une norme internationale pour la visualisation, le stockage, le partage et l'analyse d'images médicales en toute sécurité.

S'assurer que les normes ci-dessus sont respectées pour l'interopérabilité est important pour renforcer la qualité des logiciels de santé.

3. Répondre aux besoins de plusieurs utilisateurs :

Lorsque vous construisez un logiciel, vous devez prendre en compte les différents types d'utilisateurs qui y accéderont, en particulier un logiciel de santé. Elle doit non seulement répondre aux besoins spécifiques des patients, mais elle doit également tenir compte de l'utilisation qu'en feront les soignants, les assureurs, les centres de santé et le personnel administratif. Il est impératif que vous preniez soin du processus de test en le regardant sous un angle de 360 degrés.

Les personnes ayant des besoins spéciaux peuvent avoir besoin de quelques fonctionnalités de plus que d'autres. Les personnes âgées auront besoin d'une application extrêmement simple à naviguer, vous devez donc vous assurer que l'interface utilisateur est simple et épurée. Les assureurs voudront accéder aux dossiers des patients pour évaluer les réclamations, vous devez donc ajouter des fonctionnalités spéciales pour cela. Un médecin voudra voir les progrès réalisés par le patient jusqu'à présent. Chacune de ces exigences doit être testée séparément et ensemble afin de répondre aux besoins de chacun.

4. Conceptions UI/UX interactives :

Pour offrir une meilleure convivialité aux fonctionnalités du logiciel, les développeurs d'applications doivent se concentrer sur l'interface utilisateur/UX . L'utilisateur moyen d'un logiciel de santé est quelqu'un qui a des problèmes de santé, et cela doit être pris en considération car il peut avoir des limites à naviguer facilement dans l'application, contrairement à tout le monde.

Assurez-vous d'utiliser les bonnes couleurs, d'aligner correctement le texte, d'utiliser des polices lisibles et des icônes facilement reconnaissables pour créer une interface utilisateur attrayante. Tous les éléments UX doivent être visibles et faciles à utiliser.

5. Processus d'assurance qualité continu :

Pour que le logiciel résolve tous les problèmes, les organisations de soins de santé doivent s'assurer que le logiciel fonctionne sans aucune faille. Il convient de noter que les problèmes de qualité d'un logiciel de santé peuvent affecter négativement la santé d'un patient. C'est là qu'un processus d'assurance qualité continu est essentiel. Il doit y avoir une surveillance constante du logiciel, obtenir constamment des commentaires des parties prenantes et adopter les modifications apportées au logiciel.

Ajoutez un processus d'AQ efficace dans les opérations afin qu'il fasse partie intégrante de votre fonctionnement. L'adoption des dernières technologies pour des tests efficaces sera l'épine dorsale de votre processus d'assurance qualité. Les organisations de santé doivent intégrer les tests logiciels et l'assurance qualité dans le cycle de vie du développement. Il devrait y avoir des ingénieurs qualité qui testent en permanence tout au long du processus de développement afin que le produit final soit conforme aux exigences des soins de santé.

6. Tester les systèmes face au patient :

Les portails patients sont extrêmement importants dans l'écosystème des logiciels de santé. Ils aident les patients à suivre leur traitement, les médicaments requis et à parcourir l'intégralité de leurs informations de DSE. À l'aide de cette application, ils peuvent planifier des rendez-vous avec des médecins et envoyer des messages. Il leur offre également la possibilité d'examiner et de payer leurs factures médicales.

Pour s'assurer que les portails patients fonctionnent comme prévu, les ingénieurs AQ doivent effectuer des tests de performance , de fonctionnalité et d'utilisabilité . Cela garantira la convivialité du portail, des taux d'adoption plus élevés et la satisfaction des clients.

7. Testez les systèmes internes :

Pour le bon fonctionnement des établissements de santé, le logiciel de gestion de la pratique médicale (MPM) est essentiel. Grâce à l'interconnexion des systèmes informatiques dans un logiciel de santé, un petit problème peut mettre en danger toute l'infrastructure. Juste pour vous donner un exemple, imaginez si les rendez-vous du médecin sont effacés ou si les données du patient ne sont pas synchronisées immédiatement, cela peut avoir de graves conséquences.

8. Analyse des données et rapports :

Il existe une énorme quantité de données collectées auprès des patients - dossiers médicaux, médicaments prescrits, rapports de diagnostic, etc. Ils doivent être stockés dans un format structuré et protégé afin qu'il soit facile de les récupérer à la fois pour le patient et pour l'établissement de santé.

Avoir un moteur d'analyse de données dans le cadre du logiciel de santé aidera énormément l'organisation de la santé. Ils pourront prédire les tendances, mieux soigner les patients, optimiser leurs opérations, etc. Le logiciel de santé doit pouvoir créer des rapports efficaces basés sur un certain nombre d'options de filtrage. En leur permettant de manipuler les données pour créer des rapports, les hôpitaux pourront étudier efficacement l'évolution des traitements à l'aide d'un certain nombre de points de données.

Meilleures pratiques pour renforcer la confiance dans l'AQ des soins de santé :

  • Comprendre les possibilités d'amélioration qui existent. Examinez les statistiques et les rapports du DSE, des études et d'autres sources de données pour identifier les principaux domaines à améliorer.
  • Fixez des objectifs mesurables pour identifier les domaines qui nécessitent le plus d'améliorations
  • Constituer une équipe efficace d'experts issus de divers horizons, y compris des experts cliniques
  • Inclure l'ingénierie des facteurs humains. Il s'agit d'un ensemble de connaissances sur les capacités humaines, les limites et d'autres aspects essentiels à la conception d'une application.
  • Utiliser un logiciel orienté test
  • Mener des revues techniques formelles (FTR)
  • Garantir la conformité HIPAA et autres normes
  • Mettre en œuvre les tests d'acceptation des utilisateurs. Cela implique des tests d'utilisateur final, des tests de boîte noire, des tests alpha et bêta
  • Optimiser les tests automatisés
  • Utilisez des mesures de la qualité du code pour qu'il y ait des performances élevées et que l'identification des bogues devienne également facile
  • Coordination entre les équipes

Conclusion:

Nous avons appris certaines des stratégies les plus efficaces qui peuvent être utilisées pour renforcer la qualité du logiciel de santé. L'adoption de techniques agiles, l'utilisation de spécialistes de l'assurance qualité et la garantie que les développeurs, les testeurs et les experts du domaine travaillent ensemble aideront à créer des produits logiciels de haute qualité. Le besoin de l'heure sont des applications de soins de santé qui font ce qu'elles sont censées faire, mais sans aucune erreur.

Si vous souhaitez développer des applications pour votre organisation de soins de santé, Zuci serait plus qu'heureux d'être votre partenaire technologique. Contactez-nous pour comprendre comment nous pouvons créer un logiciel de santé hautement fonctionnel et efficace pour votre organisation.

Lecture connexe :

Keerthi Veerappan

An INFJ personality wielding brevity in speech and writing. Marketer @ Zucisystems.