Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Temps de lecture : 1 Minutes

Comment créer une application Fintech réussie en 2024 : un guide complet

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Un blog avec des conseils essentiels pour s’assurer que votre entreprise Fintech crée une application sécurisée pour éviter les problèmes de sécurité sur n’importe quel système ou application mobile.

La Fintech (technologie financière) est l’une des plus importantes des technologies disruptives qui ont révolutionné les secteurs bancaire et financier. Le taux de croissance auquel nous avons assisté dans le domaine de la fintech est totalement exponentiel. Voici quelques statistiques qui vous montrent à quel point la fintech est devenue dominante ;

  • Le paysage de la fintech connaît une expansion rapide, et les transactions numériques devraient atteindre la somme stupéfiante de 10 520 milliards de dollars. d’ici 2025.
  • Les données de Statista indiquent une étape importante dans les paiements numériques, avec une valeur de transaction susceptible d’éclipser 8 000 milliards de dollars d’ici 2024, reflétant l’acceptation généralisée des technologies de paiement numérique.

Transaction value worldwide

Transactions d'applications Fintech 2021-2027

  • Selon Research and Markets, 2020 , le taux de croissance annuel composé (TCAC) attribué au marché mondial des technologies financières devrait augmenter de 23,58 % de 2021 à 2025.

Ces statistiques montrent que l’environnement Fintech se caractérise par une grande révolution technologique, de lourds investissements des entreprises et un marché en croissance rapide.

L’intégration de la fintech dans la stratégie de votre organisation pourrait aider à atteindre les objectifs plus larges d’une organisation. Une façon d’investir dans les services fintech consiste à utiliser le développement d’applications fintech.

7 étapes pour développer une application Fintech sécurisée

Une excellente application mobile se caractérise par sa conception, sa simplicité, une excellente interface utilisateur, des vitesses de chargement rapides et d’excellentes performances, la compatibilité du système d’exploitation et sa capacité à répondre aux besoins des utilisateurs.

Une application mobile fintech possédant ces fonctionnalités attirera de nombreux utilisateurs de smartphones. Vous devez comprendre que les applications fintech se concentrent principalement sur un champ spécifique d’activités allant de la facilitation des paiements en ligne, à la gestion de l’épargne et à la gestion du crédit et des comptes bancaires.

Ces activités sont importantes car elles impliquent la gestion de grandes sommes d’argent et de données sensibles des utilisateurs. C’est pour cette raison que les applications Fintech sont devenues la cible numéro un des pirates informatiques.

Les pirates utiliseront toutes sortes d’armes pour voler de l’argent et des informations. Les menaces de sécurité telles que les problèmes de stockage de données, les fuites de données et les liens de cryptage faibles font partie des préoccupations liées aux mesures de sécurité des applications fintech.

La sécurité des applications fintech relève désormais de la seule responsabilité des propriétaires d’applications et des utilisateurs. Mais cela pourrait ne pas être le cas si nous respectons un certain ensemble de règles lors du développement d’une application Fintech.

Voici quelques étapes pour développer une application Fintech sécurisée afin de protéger les applications contre les intrusions.

1. Assurez-vous toujours que le code écrit est sécurisé

L’écriture d’un code sécurisé est l’une des procédures de sécurité les plus essentielles que vous devez suivre pour créer une application fintech sécurisée. De telles applications nécessitent le stockage de données essentielles et sensibles sur le gadget de l’utilisateur. Ces données doivent à tout prix être protégées contre les failles de sécurité.

C’est pourquoi il est essentiel d’utiliser des algorithmes de sécurité adéquats qui s’avéreront utiles pour détecter et éliminer les failles de code qui pourraient par conséquent aboutir à des vulnérabilités dangereuses. Des analyses de code fréquentes sont nécessaires pour aider à découvrir les failles de code dont les pirates pourraient profiter pour infiltrer l’application avec toutes sortes de menaces.

Garantir l’agilité et la portabilité du code est également une pratique de sécurité cruciale que vous ne devez jamais ignorer. Un code qui présente de telles fonctionnalités facilitera la tâche des développeurs lors de la mise à jour du code en cas de menaces de code.

Lire aussi : Top 8 des tendances Low Code No Code pour 2024

2. Utiliser un certificat de signature de code

Le certificat de signature de code est un protocole de sécurité essentiel que toute application fintech devrait avoir. Il s’agit d’une forme distincte de certificat numérique qui prend en charge la sécurité des codes et des scripts logiciels.

Avant qu’un utilisateur d’application installe l’application, il doit d’abord confirmer la légitimité et l’intégrité de l’application. L’établissement de la légitimité de l’application aide un utilisateur à déterminer si un code a été falsifié depuis sa publication.

Le certificat de signature de code est un composant essentiel de l’application car il répond à la fois aux éléments de légitimité et d’intégrité de l’application mobile fintech. Le certificat enveloppera le code sous film rétractable pour l’empêcher de modifications non autorisées par des parties malveillantes. Le certificat contribue également à inspirer confiance aux utilisateurs de l’application et leur permet de savoir que l’application provient d’une source authentique.

6 erreurs courantes de Fintech UX à éviter immédiatement

3. Adopter une logique d’application sécurisée

Chaque étape de l’utilisation de l’application doit adopter une logique d’application sécurisée. Cependant, ce n’est généralement pas le cas, car la plupart des applications Fintech commencent à présenter des failles de sécurité dès la première étape.

Certains développeurs ont également eu tendance à sécuriser les points contenant des données sensibles tout en laissant d’autres éléments de l’application non sécurisés. Il s’agit d’une mauvaise pratique, d’autant plus que les pirates ont tendance à utiliser des fonctionnalités plus mineures et sans méfiance pour accéder à d’autres parties.

Pour commencer, il est essentiel que toutes les applications fintech explorent et utilisent l’infrastructure d’applications la plus robuste. Par exemple, si l’application fonctionne sur le cloud, il serait préférable de faire appel aux services d’un excellent marchand de cloud qui prend la sécurité de l’application avec le sérieux qu’elle mérite.

Opter pour un fournisseur de services de stockage décent tel qu’Amazon Web Services pourrait contribuer à renforcer la sécurité de votre application. Amazon Web Services possède tous les outils, directives et procédures pour protéger les applications mobiles contre les menaces les plus dévastatrices, telles que les attaques par déni de service distribué. Un tel service vous offre également une assurance suffisante de rétablissement du service en cas de perturbations.

4. Forcer l’utilisation de mots de passe forts et uniques

Tous les systèmes traitant des informations sensibles et des transactions financières doivent être protégés par une bonne authentification. Les noms d’utilisateur et les mots de passe sont des informations de connexion fondamentales que tous les systèmes doivent utiliser.

Cependant, ils sont sujets à des attaques telles que les attaques par force brute et par dictionnaire. De telles attaques exploitent généralement des identifiants de connexion faibles pour accéder aux comptes ou aux appareils des utilisateurs. Le remède ici est de s’en tenir à des pratiques sûres en matière de mots de passe.

Par exemple, les développeurs d’applications fintech devraient appliquer des mots de passe forts en exigeant que les utilisateurs n’utilisent que des mots de passe de longueurs et de combinaisons de caractères spécifiques. Les utilisateurs ne doivent jamais être autorisés à se connecter en utilisant des mots de passe faibles. De plus, les utilisateurs devraient être invités à modifier leurs informations de connexion après une heure spécifique.

5. Appliquer l’authentification à deux facteurs

Un rapide coup d’œil aux violations précédentes vous indiquera que, le plus souvent, les mots de passe et les noms d’utilisateur n’ont pas réussi à assurer la sécurité requise aux applications et aux comptes de sites Web. Les attaquants incessants ne se reposeront pas tant qu’ils n’auront pas déchiffré vos mots de passe. La meilleure option consiste donc à utiliser des facteurs d’authentification supplémentaires.

Avec une authentification supplémentaire, même lorsqu’un pirate informatique parvient à contourner votre mot de passe ou vos identifiants de connexion, l’attaquant ne sera toujours pas en mesure de fournir le code secret, le mot de passe à usage unique, l’authentification biométrique (ou tout autre facteur d’authentification supplémentaire). De telles pratiques contribueront considérablement à la sécurité de votre application fintech.

6. Bon cryptage mobile

La protection des données grâce au cryptage est un autre aspect crucial de la sécurité des applications mobiles fintech. Les données statiques et en transit doivent être associées à des algorithmes de cryptage efficaces pour protéger les données contre le vol.

Le cryptage des données convertira les données de l’application du texte brut en textes chiffrés. Seules les personnes disposant des clés de décryptage appropriées pourront lire et déchiffrer les données. Avec un bon cryptage, même si les attaquants se frayent un chemin pour accéder aux données de l’application, ils ne comprendront toujours pas ses implications, ce qui signifie que les données resteront sécurisées.

7. Disposer d’une interface de programmation d’applications robuste

Les applications Fintech, comme toutes les autres applications mobiles, utilisent l’interface de programmation d’applications lorsqu’elles interagissent avec les informations backend. En tant que tels, les jetons et clés API jouent un rôle très important dans l’efficacité et la sécurité de l’application mobile fintech.

L’une des meilleures pratiques pour protéger l’interface de programmation d’applications contre les vulnérabilités de sécurité consiste à effectuer la rotation des jetons. Ce serait formidable de maintenir les jetons API en rotation fréquente. Enfin, la sécurité de l’interface de programmation d’application doit comprendre trois éléments fondamentaux : identification, autorisation et authentification.

Conclusion

La plupart des entreprises investissent massivement dans la fintech. Les applications Fintech offrent aux entreprises et aux particuliers une opportunité en or d’accéder à de nouveaux marchés mondiaux, de gérer les crédits, les comptes et l’épargne, et de faciliter les transactions électroniques. Le fait que les applications fintech détiennent des sommes d’argent considérables et des données utilisateur sensibles en font une cible facile pour les cyberattaquants. Mettez en œuvre les étapes décrites dans ce blog et protégez vos applications fintech contre les menaces de sécurité.

Les services de développement d’applications bancaires de Zuci sont l’un des les cinq principaux fournisseurs de solutions Fintech. En dehors de cela, nos services complets de tests de sécurité garantissent que votre application bancaire est sécurisée et fiable. Forts d’une vaste expérience en informatique, nous créons des applications fintech uniques en tirant parti des dernières technologies. Pour le développement d’applications Web et mobiles personnalisées, contactez Zuci dès aujourd’hui !</ em>

Questions fréquemment posées (FAQ) :

1. Combien coûte la création d’une application fintech ?

Le coût peut varier considérablement en fonction des facteurs mentionnés précédemment. Une simple application fintech dotée de fonctionnalités de base peut coûter entre 50 000 $ et 100 000 $, tandis qu’une application plus complexe dotée de fonctionnalités avancées peut coûter entre 100 000 $ et plusieurs centaines de milliers de dollars, voire plus.

2. Combien de temps faut-il pour développer une application fintech ?

Le calendrier de développement peut varier considérablement en fonction des facteurs mentionnés précédemment. Le développement d’une application fintech simple dotée de fonctionnalités de base peut prendre environ 3 à 6 mois, tandis qu’une application plus complexe dotée de fonctionnalités avancées peut prendre de 6 mois à un an ou plus.

3. Quelles sont les principales considérations de sécurité lors de l’intégration d’API ou de services tiers dans mon application Fintech ?

Lors de l’intégration d’API ou de services tiers, effectuez des évaluations de sécurité approfondies pour évaluer leur niveau de sécurité et les risques potentiels. Garantissez des canaux de communication sécurisés à l’aide de protocoles tels que HTTPS ou des clés API pour l’authentification. Validez les données d’entrée et de sortie pour empêcher les attaques par injection (par exemple, injection SQL) et mettez en œuvre des mécanismes de gestion des erreurs appropriés. Surveillez l’activité de l’API pour détecter des anomalies ou des comportements suspects pouvant indiquer des menaces de sécurité.

4. Comment les incidents de sécurité et les violations de données doivent-ils être traités s’ils se produisent dans une application Fintech ?

Disposez d’un plan de réponse aux incidents bien défini qui décrit les procédures de détection, de signalement et de réponse aux incidents de sécurité et aux violations de données. Désignez des équipes de réponse aux incidents, établissez des protocoles de communication, effectuez des analyses médico-légales, informez les parties concernées comme l’exige la réglementation et mettez en œuvre des mesures correctives pour prévenir de futurs incidents.

5. Quelle est l’importance des tests de sécurité continus pour maintenir la sécurité d’une application Fintech après le déploiement ?

Des tests de sécurité continus sont essentiels pour identifier et atténuer les vulnérabilités et les faiblesses de sécurité après le déploiement. Des tests d’intrusion réguliers, des révisions de code et l’intégration d’outils de tests de sécurité automatisés dans le pipeline CI/CD contribuent à garantir une validation continue de la sécurité et une résilience face aux menaces évolutives.

Leave A Comment

Articles connexes

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it

Assistant Marketing Manager

I write about fintech, data, and everything around it